Devenir correspondant en santé orale en EHPAD

Face à la nécessité de soutenir la démarche d’amélioration des pratiques d’hygiène bucco-dentaire en établissement de manière permanente, il est proposé aux établissements de nommer des personnes responsables de cette problématique dans les établissements.

Le Correspondant Santé Orale (CSO) a la responsabilité du suivi des résidents et de l’accompagnement du personnel pour maintenir un bon état bucco-dentaire général dans l’établissement.

 

 

Objectifs de la formation :

  • Prévenir la dénutrition et améliorer la santé bucco-dentaire des résidents
  • Intégrer la problématique bucco-dentaire comme priorité dans le projet médical de l’établissement et prévenir la dénutrition au quotidien
  • Permettre aux référents de coordonner le projet d’établissement « santé bucco-dentaire » pour assurer une prise en charge adaptée des résidents
  • Créer une dynamique dont le CSO sera l’animateur et le garant pour travailler dans la continuité et l’amélioration des pratiques
  • Promouvoir un projet monté en équipe en fédérant les différents intervenants autour de ce projet
  • Développer et maintenir les connaissances et les compétences du personnel soignant dans le domaine de la santé bucco-dentaire

 

Public : Cadres de santé, Infirmières, Aides-soignants, Aides Médico-Psychologiques, Moniteurs Educateurs, Auxiliaire de Vie Sociale … 

Formation inter-établissements : mise en place à la demande d’un groupe d’établissements pour un maximum de 15 stagiaires.

Déroulement de la formation

La formation comprend un programme avec 7 modules, et se déroule sur deux journées de 7 heures et une demi-journée à distance de 6 mois.

Une convention de formation continue est réalisée avec chaque établissement ayant des stagiaires participants à cette formation.

Une attestation de formation continue est délivrée à chaque stagiaire.

 Programme de la formation CSO
 Programme CSO

 

Approche pédagogique

  • Approche active : alternance d’exposés théoriques courts, d’études de cas, d’analyse de pratiques.
  • Élaboration d’un plan d’actions d’amélioration avec indicateurs et modalités de suivi.
  • Ateliers d’hygiène bucco-dentaire avec mise en situation clinique des participants
  • Analyse des freins et leviers à la mise en place du projet lors du retour d’expériences pendant le dernier module réalisé à 6 mois.

 

Les plus

  • La remise d’une attestation de formation.
  • Des méthodes préconisées par la HAS notamment l’analyse des pratiques professionnelles
  • Une évaluation de la satisfaction et des connaissances.

 

Qualité des formations

Les actions sont mises en place localement, par des chirurgiens-dentistes, membres

des comités départementaux ayant suivi la formation de formateurs de l’UFSBD

 Devis de la formation CSO
 
Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someonePrint this page