Femmes enceintes

Vous avez à penser à beaucoup de choses pendant votre grossesse, mais prendre soin de votre santé dentaire est capitale car les changements hormonaux liés à cette période peuvent avoir un effet néfaste sur les dents et les gencives. En outre, si votre bouche est saine, il y a fort à parier que la bouche de votre bébé sera également en bonne santé.

 Vous avez beaucoup de choses à faire pendant votre grossesse, mais n’oubliez pas vos dents et gencives. 

L’UFSBD a publié un article sur Femmes Enceintes et parodonties mais également sur Perspectives 2025 – Femmes enceintes.

Consultez votre dentiste

Il est important de continuer à consulter votre dentiste au cours de la grossesse pour réaliser des examens de contrôle ainsi qu’un détartrage de vos dents. Assurez-vous d’informer votre dentiste que vous êtes enceinte et de lui préciser toutes les modifications comme une enflure, des rougeurs ou des saignements.  Pour la plupart des femmes, les visites de contrôle chez leur dentiste dentaires sont sans danger pendant la grossesse, mais assurez vous de continuer à informer systématiquement votre praticien sur l’état d’avancée de votre grossesse à chaque rendez-vous. N’oubliez pas aussi de mentionner s’il y a un changement dans les médicaments que vous prenez ou si vous avez reçu des conseils spécifiques de la part de votre médecin

Si votre grossesse est à risque ou si vous avez des précautions médicales particulières, votre dentiste et votre gynécologue pourront choisir de reporter la réalisation de certains soins dentaires. Les avantages de recevoir des soins dentaires pendant la grossesse l’emportent largement sur les risques potentiels.

Si vous n’êtes pas encore enceinte, mais essayer de l’être, pensez à planifier un examen dentaire au plus tôt.

Une bonne hygiène quotidienne est indispensable

Etre enceinte nécessite de prendre soin de soi, et l’hygiène bucco-dentaire ne fait pas exception.

Conseils pour l’entretien d’une bouche saine pendant la grossesse:

  • Brossez soigneusement vos dents deux fois par jour avec un dentifrice fluoré
  • Utiliser le fil dentaire pour nettoyer entre vos dents tous les jours.
  • Ayez une alimentation équilibrée. Si vous prenez une collation, faites-le avec modération.
  • Visitez régulièrement votre dentiste pour réaliser un contrôle ainsi qu’un nettoyage professionnel
  • Si vous avez besoin d’aide pour mieux contrôler la plaque dentaire, votre dentiste pourra vous recommander un bain de bouche adapté
  • Si vous avez des nausées matinales et des vomissements fréquents, réaliser un rinçage avec une cuillère à café de bicarbonate de soude mélangé avec de l’eau. Si possible, évitez de vous brosser les dents immédiatement après les vomissements : en effet les acides de votre estomac entrant en contact avec les dents peuvent éventuellement provoquer l’attaque de votre émail et l’usure de vos dents.

Gingivite
Votre bouche peut être affectée par les changements hormonaux que vous éprouverez pendant la grossesse. Par exemple, certaines femmes développent une pathologie spécifique connue sous le nom de « gingivite de grossesse», inflammation des gencives qui peuvent causer un gonflement et des douleurs. Vos gencives peuvent aussi saigner un peu quand vous vous brossez ou utilisez le fil dentaire. Si elle n’est pas traitée, la gingivite peut conduire à des formes plus graves de la maladie des gencives, pouvant être responsable d’accouchement prématuré. Votre dentiste pourra vous recommander des détartrages plus fréquents pour éviter cela.

Médicaments
Certains médicaments peuvent être utilisés pendant et après un traitement dentaire pour les rendre moins inconfortables. Informez votre dentiste de tout médicament sur ordonnance ou en vente libre que vous prenez. Cela aidera votre dentiste à déterminer, le cas échéant, quel type de médicaments vous prescrire. Votre dentiste pourra également interroger votre médecin afin de déterminer les médicaments comme les analgésiques ou des antibiotiques, à utiliser en toute sécurité pendant la grossesse. N’hésitez pas à poser des questions  à votre dentiste et votre médecin. Tous deux font attention à votre santé et à celle de votre bébé.

Radios
Il est possible que vous ayez besoin d’une radiographie si vous souffrez d’un problème dentaire. Bien que, le rayonnement des radiographies dentaires soit extrêmement faible, votre dentiste vous protègera en utilisant un tablier de plomb qui minimise l’exposition de l’abdomen.

Epulis
Chez certaines femmes, des excroissances de tissus appelés « épulis » apparaissent sur les gencives, le plus souvent au cours du deuxième trimestre. Ces enflures, généralement entre les dents, sont soupçonnés d’être liées à la plaque dentaire. Elles saignent facilement et ont un aspect rouge. Elles disparaissent généralement après la naissance du bébé. Si vous êtes concernée, parlez-en à votre dentiste si vous souhaitez les faire retirer.

Maintenant plus que jamais, c’est important d’avoir une alimentation équilibrée. Tout ce que vous mangez pendant votre grossesse est en relation directe avec le développement de votre bébé, y compris ses dents. Les dents d’un bébé commencent à se développer entre les troisième et sixième mois de la grossesse. Une quantité suffisante de nutriments, en particulier de vitamines A, C, et D, de protéines, de calcium et de phosphore sont nécessaires. Faire aujourd’hui les bons choix alimentaires peut aider votre enfant à conserver demain une bouche saine pour la vie.

Que manger ?

Selon le programme national nutrion santé (PNNS), une alimentation équilibrée comprend :

  • Les fruits et légumes : au moins 5 par jour
  • Les produits laitiers : 3 par jour
  • Les féculents à chaque repas et selon l’appétit
  • Viande, poisson, œuf : 1 à 2 fois par jour
  • Matières grasses : à limiter
  • Produits sucrés à limiter
  • Sel : à limiter
  • Eau : à volonté pendant et entre les repas

Le premier trimestre de la grossesse est souvent marqué par l’apparition de fringales. Apprenez à manger plus souvent, au cours de la journée, sans pour autant manger plus : fractionner vos prises alimentaires en faisant des repas plus légers et en prenant des collations structurées (en plus du goûter) par exemple : un fruit + une barre de céréales ou un pain individuel + un yaourt à boire. Vous pouvez également décaler votre dessert et le prendre au moment de votre collation.

Le goûter vous permet de faire une vraie pause pendant l’après-midi et de tenir jusqu’au dîner tout en limitant les petits creux. Composez votre goûter avec 2 produits parmi :

  • Les fruits : frais, en compote, en jus…
  • Les produits céréaliers : 2 tranches de pain, 4 petits-beurre, 1/6ème de baguette
  • Les produits laitiers : 1 verre de lait, 1 yaourt, 1 morceau de fromage, 1 fromage blanc individuel

 

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someonePrint this page