La maladie carieuse

Il existe 4 facteurs explicatifs à la présence de carie:

  • La plaque dentaire (facteur déclenchant)
  • L’alimentation (facteur aggravant)
  • Un terrain propice aux développements carieux (facteur aggravant)
  • Le temps (si on laisse la situation évoluer sans intervenir)


La plaque dentaire bactérienne

Sur les dents et les gencives se dépose en permanence une fine pellicule invisible d’origine salivaire. Elle est très vite envahie par des bactéries et prend alors le nom de plaque dentaire. Ces microbes adhèrent aux dents et entre eux, grâce à une substance collante qu’ils produisent à partir des sucres alimentaires. Certains, sont responsables de pathologies gingivales. D’autres, favorisent le développement des caries

Geste de prévention :

  • Brossage de dent avec un dentifrice fluoré pour désorganiser la plaque dentaire et ainsi empêcher son développement. Plus celle-ci est importante plus elle devient nocive pour les dents et les gencives.
  •  La salivation, stimulée par la mastication d’un chewing-gum non sucré, permet de limité à court terme les effets néfastes de l’acidité produite par la plaque dentaire.
  • La mastication, les mouvements de la langue et la parole, éliminent en partie la plaque.
  • La nuit,  la salive diminue et l’auto-nettoyage est inexistant. C’est donc le brossage du soir qui est le plus important pour retirer la plaque avant d’aller se coucher.
  • Utilisation quotidienne du fil dentaire pour retirer les restes alimentaires et bactéries dans les espaces qui existent entre les dents
  • Aller faire régulièrement des détartrages et polissages des dents.


L’alimentation

Les sucres alimentaires vont être consommés par les bactéries qui vont alors proliférer et transformer ces sucres en acides. Les acides sont également présents à l’état naturel dans certains aliments (jus de fruits, sodas, ketchup).

Or, les acides ont la faculté de déminéraliser l’émail (création de porosités) si les défenses locales (notamment l’hygiène bucco-dentaire) sont insuffisantes. La déminéralisation de l’émail constitue la première étape d’une carie.

Geste de prévention : Eviter de consommer les aliments cariogènes en dehors des repas  et compenser les attaques acides avec des comportements préventifs et l’utilisation d’un dentifrice fluoré.


Le terrain propice

Certains d’entre nous ont un terrain plus fragile que d’autres; des dents au relief accentué, mal positionnées, retiendront plus facilement les débris alimentaires et favoriseront l’accumulation de plaque bactérienne. Les dents dont l’émail est mince, mal minéralisé, résisteront aussi moins bien aux acides de la plaque bactérienne.

Geste de prévention : Si vous avez un terrain défavorable, il n’y a pas de fatalité, une  hygiène bucco-dentaire parfaite,  devrait vous permettre de vous protéger des caries. Demandez conseil à votre chirurgien-dentiste


Le temps

Si l’attaque des acides reste rare, la déminéralisation demeure superficielle et la couche d’émail peut ensuite se reconstituer grâce aux facultés chimiques équilibrantes de la salive ou par l’utilisation de fluor. Par contre si ces attaques acides sont trop fréquentes, l’équilibre est rompu et l’on aura alors la formation d’une cavité dans la dent.

Geste de prévention :

  • Consulter régulièrement votre chirurgien-dentiste pour ne pas laisser une déminéralisation s’aggraver.
  • Espacer le plus possible la consommation d’aliments cariogènes.
  • Utiliser un dentifrice fluoré.