Populations à risques

DEPISTAGE PRECOCE DES CANCERS BUCCAUX

 Contexte

En France, les cancers représentent la première cause de mortalité avant les affections cardio-vasculaires, soit environ un tiers des décès. Les cancers de la cavité buccale (pharynx y compris) constituent la 4ème localisation chez l’homme et la 14ème chez la femme. Ils représentent en une année, plus de 12 000 nouveaux cas et 4 000 décès. Ces cancers apparaissent généralement à partir de 45 à 50 ans.

Les cancers buccaux sont attribuables à la consommation de tabac et d’alcool, avec un effet multiplicateur tabac-alcool considérable (multiplication par 15 du risque de cancer). Le principal facteur déterminant du taux de survie des patients atteints de cancer buccal est le stade de la maladie au moment du diagnostic. Le chirurgien-dentiste est un acteur clé quant à ce taux de survie, en effet une détection précoce contribue à améliorer le pronostic du cancer buccal. Les chirurgiens-dentistes sont soucieux et attentifs à jouer leur rôle dans la détection précoce des cancers buccaux et sont prêts à se mobiliser dans le cadre des campagnes de prévention.

  Type d’intervention

Sensibilisation de l’équipe encadrante du centre d’alcoologie (explication de la démarche et sensibilisation à la santé bucco-dentaire en général et pour les alcooliques en particulier) et implication de cette équipe dans l’élaboration d’un argumentaire à destination des patients.

Information du patient, consultation et si besoin orientation vers un spécialiste pour une confirmation de diagnostic et prise en charge.

Objectif général de l’action

Détecter de manière précoce des cancers de la bouche auprès des populations à risque, dans des centres d’alcoolisme.

 Objectifs spécifiques de l’action

  • Mettre en place un protocole avec le personnel des centres franciliens de l’ANPAA (Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie)
  • Proposer un examen bucco-dentaire systématique après consentement des patients
  • Améliorer la détection précoce
  • Assurer la prise en charge bucco-dentaire des patients

 

 

INTERVENTION AUPRES DE POPULATIONS PRECARISES

Contexte 

Les inégalités sociales de santé demeurent (20% des enfants cumulent 72% des pathologies dentaires). Il est absolument nécessaire de poursuivre les efforts en prévention auprès des enfants et des jeunes adolescents, notamment en milieu précaire.

 

Objectif 

  • Réaliser des séances d’éducation à la santé pour les enfants avec leurs parents
  • Mettre en œuvre des dépistages bucco-dentaires permettant d’orienter vers les soins les plus appropriés à leurs besoins et à leur couverture d’assurance maladie.

 

Type d’intervention

  • Action basée sur une éducation collective et des dépistages individuels impliquant fortement la cellule familiale autour de l’enfant.
  • Formation des chefs de centre pour pouvoir répondre aux questions des familles et les aider à s’orienter vers les soins adaptés à leur prise en charge.
  • Projet développé dans des centres d’hébergement de moyen ou long séjour.
Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someonePrint this page